Relations internationales Espagne

Relations internationales Espagne
Le Conseil Economique Maroc Espagne est présidé du côté marocain par M. Salaheddine KADMIRI et du côté espagnol par Mario ROTLLANT SOLA.
 
Conseil d'affaires maroc-espagnole 
 
Présidé par 
 
 
Fiche pays
 
Capitale : Madrid                                                                             
Taux de change au 01/10/2013 : 1 EUR = 1.3510 USD, 1 USD = 0.7402 EUR
Prévision de croissance du PIB :-1,6% en 2013
Stocks d'IDE : 634 539 millions USD en 2012
Liberté économique :
Note : 68,0 /100
Classement : Modérément libre
Rang mondial : 46/177
Rang régional : 22/43
 
 
Conjoncture économique
 
L’Espagne, qui avait accompli un bond économique au cours des deux dernières décennies, se hissant parmi les 20 plus importantes économies mondiales, peine à sortir de la crise. Les facteurs de croissance qui furent à l'origine de son ascension économique ont été ébranlés par la crise financière de 2009, qui a sinistré le secteur immobilier et affaibli le système bancaire. Depuis, l'économie traverse une grave période de récession (-1,5% en 2012) qui devrait se poursuivre en 2013.
 
En 2012, malgré l'adoption d'un budget de rigueur historique, les principales agences de notation ont dégradé de plusieurs crans la note de la dette souveraine de l'Espagne. Subissant la pression des marchés, les taux d'emprunt sur la dette espagnole ont explosé. Suite à la quasi faillite de la 4ème banque du pays, Bankia le gouvernement a demandé à l'UE un plan de recapitalisation des banques les plus fragiles. Le pays a été secoué par deux grèves générales et des manifestations quotidiennes de citoyens en colère exaspérés par leur appauvrissement. Le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy s'est fixé pour objectif de lutter contre le déficit public (7% du PIB en 2012), pour le ramener sous la barre des 3% d'ici 2015. Le budget 2013 prévoit de nouvelles coupes, destinées à dégager 39 milliards d'euros. Hausse de la TVA, baisse des prestations chômage, réduction des budgets de l'administration, mise à contribution des régions contraintes de réduire leurs budgets santé et éducation, économies sur les retraites forment le gros des mesures d'austérité
 
Déjà record européen en 2009, le taux chômage de l'Espagne a continué d'augmenter en 2011-2012, atteignant des records historiques: plus d'un cinquième de la population active, près de la moitié des jeunes de moins de 25 ans. Conséquence de ce contexte de crise et d'incertitude, le solde migratoire espagnol est redevenu négatif.
 
Principaux secteurs d'activité
 
L'agriculture contribue à environ 3% du PIB espagnol. Le pays produit du blé, de la betterave à sucre, de l'orge, des tomates, des olives, des agrumes, du raisin et du liège. Il est le plus grand producteur mondial d'huile d'olive et le troisième producteur mondial de vin. C'est le plus grand producteur de citrons, d'oranges et de fraises. L'Espagne a des ressources minérales limitées.
 
L'industrie manufacturière est dominée par le textile, la préparation industrielle des aliments, le fer et l'acier, les machines et l'ingénierie navale. Les nouveaux secteurs tels que la délocalisation de la fabrication des composants électroniques, les technologies de l'information et les télécommunications fournissent un potentiel de croissance élevé.
 
Le tourisme représente la plus grande source de revenus de l'Espagne qui est devenue la deuxième destination touristique du monde stimulant ainsi l'exportation des marchandises et des services. Le secteur tertiaire contribue quant à lui aux deux tiers du PIB.
 
Commerce extérieur
 
Le commerce représente plus de 55% du PIB espagnol (OMC, moyenne 2009-2011). Subissant les conséquences de la crise financière internationale, le déficit commercial espagnol s'était creusé en 2009-2010. La croissance des exportations, conjuguée à la baisse des importations due à la faible demande intérieure, a permis à l'Espagne de réduire son déficit commercial en 2011-2012. Cette tendance devrait se poursuivre en 2013.
 
Les principaux partenaires commerciaux du pays sont les pays de l'Union Européenne avec la France comme première destination des exportations à hauteur de 17,9% en 2011. La France achète des produits alimentaires, des voitures, des produits chimiques et des produits textiles. L´Espagne entretien également de bonnes relations commerciales avec les pays du Maghreb.
 
Principaux pays partenaires
 
Clients : France, Allemagne, Italie
Fournisseurs : Allemagne, France, Chine
 
Principaux produits échangés en 2012
 
Exportations :
  • Véhicules de tourisme et autres véhicules
  • Huile de pétrole ou de minéraux bitumeux
Importations :
  • Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumeux 
  • Huile de pétrole ou de minéraux bitumeux