Education et emploi des jeunes : Quels modèles de partenariats entreprises-associations ?

Education et emploi des jeunes : Quels modèles de partenariats entreprises-associations ?

Sous la Présidence de Madame Miriem BENSALAH CHAQROUN, Présidente de la CGEM, de Monsieur Rachid BELMOKHTAR, Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, et de Monsieur M’hammed Abbad ANDALOUSSI, Président du Collectif des Associations pour l’Education et l’Entrepreneuriat (CAPEE), s’est tenue une rencontre intitulée :  " Education et emploi des jeunes : quels modèles de partenariats entreprises - associations ?".

Co-organisé par la CGEM, à l’initiative de la commission responsabilité sociale de l'entreprise (RSE) et Label, et le CAPEE, cet événement s'inscrit dans le cadre de la politique de la CGEM visant à encourager et à structurer l'engagement des entreprises dans le cadre de leur démarche de responsabilité sociale. Il a pour objectif, d’une part, de mobiliser les entreprises autour des questions de l'éducation, de l'entrepreneuriat et de l'insertion professionnelle des jeunes et, d’autre part, de les encourager à  se mettre en réseau avec des associations pour d’éventuels partenariats portant sur des actions construites dans la durée.

Cette rencontre s’est articulée autour de trois ateliers de travail, durant lesquels plusieurs recommandations ont été émises, dont, notamment :

Domaine de l’éducation :

  • Définir les besoins des territoires cibles en matière d’offre éducative, préscolaire et éducation de base.
  • Assurer une convergence entre la politique d’engagement sociétal de l’entreprise et les programmes d’actions des associations en matière d’éducation.
  •  Aligner les programmes des associations avec les préoccupations des entreprises et les politiques publiques dans le domaine.

Domaine de l’insertion professionnelle :

  •  Promouvoir la formation par alternance dans les parcours d’accompagnement des jeunes, notamment des jeunes sans qualification professionnelle, pour favoriser leur insertion professionnelle.
  •  Mobiliser les compétences et les ressources humaines des entreprises pour soutenir l’orientation, l’employabilité et l’insertion professionnelle.
  • Standardiser les programmes de formation en soft skills, compétences comportementales, déployés par les associations.

Entrepreneuriat :

  • Stimuler l’esprit d’entrepreneuriat dès le jeune âge.
  • Encourager l’implication des collaborateurs des entreprises à travers le mentorat dans l’accompagnement des jeunes porteurs des projets, mécénat de compétences.
  • Connecter les différents intervenants dans l’accompagnement des porteurs de projets dans les différentes phases pré et post création d’entreprise.

En complément, les participants aux trois ateliers ont particulièrement insisté sur la nécessité d’évaluer l’impact des projets menés, de partager et de communiquer sur les bonnes pratiques.