GIE Maroc-Côte d’Ivoire : La Commission « Transport et Logistique » passe à l’acte

GIE Maroc-Côte d’Ivoire : La Commission « Transport et Logistique » passe à l’acte

Issue du Groupe d’Impulsion Economique Maroc-Côte d’Ivoire (GIEMCI), initié en Côte d’Ivoire en juin 2015, par Sa Majesté Le Roi Mohamed VI et Son Excellence Le Président Alassane Ouattara et présidée par MM. Stéphane EHOLIE, côté ivoirien et Abdelilah HIFDI, côté marocain, la Commission « Transport et Logistique », a tenu, le 22 et 23 septembre 2016 au siège de la CGEM, une réunion de travail pour examiner l’état d’avancement des projets retenus lors de sa dernière réunion le 7 août 2015 à Casablanca.

Les deux parties ont pu examiner la feuille de route élaborée comportant les axes de coopération couvrant l’essentiel des branches d’activités du secteur du transport et de la logistique.

Après avoir rappelé le cadre défini par les deux Chefs d’Etat pour asseoir un partenariat fort, solide et durable entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, les présidents de la Commission « Transport et Logistique », issue du Groupe d’Impulsion Economique Maroc-Côte d’Ivoire, M. Marcellin ZINSOU, Directeur du Patronat Ivoirien et M. Fadel AGOUMI, Directeur Général de la CGEM ont signé, le vendredi 23 septembre au siège de la CGEM, un accord concrétisant plusieurs actions dans les domaines du transport et de la logistique, notamment le transport des voyageurs, la mise en place d’un hub logistique pour les flux de marchandises ainsi que la mise en place d’instituts de formation professionnelle et d’enseignement supérieur dans le domaine de la Supply Chain.

Cet accord stipule aussi que le Groupe d’Impulsion économique Maroc-Côte d’Ivoire doit pouvoir accompagner les transporteurs des deux pays par un programme d’investissement leur permettant de renouveler leur parc de véhicules. Ce programme est déjà en vigueur au Maroc et pourrait être transposé en Côte d’Ivoire.

A l’issue de cette réunion, les deux parties ont décidé d’impliquer davantage d’opérateurs ivoiriens et marocains du secteur privé dans l’objectif de concrétiser plusieurs partenariats gagnant-gagnant.

A signaler que le Groupe d'impulsion économique maroco-ivoirien est composé de treize commissions sectorielles recouvrant divers domaines. Il s'agit notamment de l'entrepreneuriat, l'agro-business et la pêche, l'économie numérique, l'immobilier, le tourisme, le capital humain et la formation, les transport-logistique, l'économie sociale et solidaire-artisanat, les banques-finances-assurances, les infrastructures, l'industrie, l'énergie et l'énergie renouvelable.