La formation par le travail et la mobilité circulaire dans les pays du Maghreb

La formation par le travail et la mobilité circulaire dans les pays du Maghreb

La Délégation, pour les relations avec les pays du Maghreb et l’Union du Maghreb Arabe et la Commission de l'emploi et des affaires sociales du Parlement Européen, organise auprès du Parlement Européen un échange de vues sur la formation par le travail et la mobilité circulaire dans les pays du Maghreb avec la participation des représentants des 3 pays du Maghreb (Algérie, Maroc, et Tunisie), de la Commission Européenne et de la Fondation Européenne pour la Formation.

Mohamed Slassi, Président de la Commission Formation Professionnelle de la CGEM prendra part à cet évènement qui se tiendra le 13 octobre à Bruxelles.

L’échange de vues portera sur la manière d’améliorer l’employabilité des jeunes en s’inspirant de l’expérience des pays européens qui place l’entreprise au centre de la formation et qui constitue un moyen éprouvé et très efficace pour développer les compétences demandées sur le marché du travail.

La formation pour le travail implique une certaine mobilité en vue d’engager non seulement les entreprises dans la localité où l’école fonctionne, mais également d’autres sur le territoire du pays, et bien sûr ailleurs dans d’autres pays. Dans ce contexte, l’échange de vues sera également ciblé sur la coopération des pays, soit du Maghreb, soit de l’UE pour renforcer la formation professionnelle et particulièrement la formation par le travail à l’aide de la mobilité. Comment améliorer la qualité de la formation par le travail ? Comment contribue-t-elle à augmenter l’employabilité des jeunes ? Comment favorise-t-elle la mobilité interne, Sud-Sud, Sud-Nord et Nord-Sud ?