Les entreprises marocaines et françaises appelées à renforcer davantage leur coopération

Les entreprises marocaines et françaises appelées à renforcer davantage leur coopération

Casablanca, le 30 octobre 2019 - Les entreprises marocaines et françaises sont appelées à renforcer davantage leur coopération et à conclure de nouveaux partenariats, a souligné, mercredi à Casablanca, le vice-président et porte-parole du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), Fabrice Le Saché.

S'exprimant lors d'un Business dialogue entre le MEDEF et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), M. Le Saché a rappelé que la France entretient de forts échanges commerciaux avec le Maroc, mais il s'avère nécessaire de consolider davantage la coopération entre les entreprises des deux pays.

Les entreprises françaises veulent avoir des "coopérations concrètes" avec le Royaume, a insisté M. Le Saché, ajoutant que la réussite et l'efficacité de ces entreprises au Maroc sont tributaires de leur coopération avec leurs homologues marocaines. Évoquant la régionalisation avancée, il a noté que ce chantier qui consiste à transférer les compétences, va permettre au Maroc de générer des opportunités de marché, estimant que les entreprises disposent des solutions pour les défis contemporains à l'instar des transitions climatiques et de la transformation numérique. "On assiste aujourd'hui à une métropolisation de l'économie qui peut déstabiliser les territoires", a-t-il dit, plaidant pour une croissance pouvant bénéficier à tous les territoires.

Pour sa part, le président par intérim de la CGEM, Mohamed Bachiri, s'est félicité de l'excellence de la relation franco-marocaine qui se caractérise par la présence de près d'un millier d'entreprises françaises opérant au Royaume et qui emploient près de 80.000 personnes.

"Les échanges commerciaux entre nos deux pays dépassent les 8 milliards d'euros", a relevé M. Bachiri, ajoutant que 34,4% du volume total des investissements sont effectués par des agents économiques français au Maroc en 2017.

M. Bachiri, qui a rappelé que "la France est un des piliers de l'Europe, et le Maroc un acteur majeur en Afrique", a indiqué que les deux pays sont outillés pour mettre à profit la plateforme d’activités industrielles et commerciales, développées de part et d’autre, pour activer les synergies en Afrique.

Et d'ajouter que l'Afrique jouit d’un dividende démographique (40% des africains ont moins de 15 ans) qui constitue une richesse de ressources humaines, notant que 660 millions d'Africains vivront dans les villes en 2025 et auront des besoins en services, en logement, en loisirs et en consommation.

Cette rencontre s'est déroulée en présence d'une délégation de 40 opérateurs français dans les secteurs de l'innovation et du développement urbain, conduite par M. Le Saché, et d'une cinquantaine d'entreprises marocaines. Elle a été marquée par la suite par la tenue de trois tables rondes parallèles sur les thèmes "Energie", "Mobilité et digital" et "Éducation et formation".

Créé en 1989, MEDEF International a pour mission de représenter le patronat français dans le monde, au niveau bilatéral et de renforcer les positions des entreprises françaises à l'international.

 

Source: MAP