Rabat et Manama déterminés à raffermir leurs relations économique à travers l'activation du Conseil d'affaires maroco-bahreïni

Rabat et Manama déterminés à raffermir leurs relations économique à travers l'activation du Conseil d'affaires maroco-bahreïni

Le Maroc et le Bahreïn ont exprimé, mercredi à Manama, leur pleine détermination à raffermir davantage les relations économiques à travers l'activation du Conseil d'affaires maroco-bahreïni.

Lors d'une rencontre entre l'ambassadeur du Royaume à Manama, Ahmed Rachid Khattabi, et les membres de la partie bahreïnie du conseil, après parachèvement des structures de cette instance, les deux parties se sont engagées à n'épargner aucun effort pour hisser les échanges commerciaux et économiques au niveau des relations politiques exceptionnelles unissant les deux pays, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI et et SM le Roi Hamad Ben Aissa Al Khalifa.

Le diplomate marocain a souligné à cette occasion le rôle important du Conseil d'affaires dans la concrétisation de cet objectif afin de donner un nouveau souffle aux échanges bilatéraux, qui restent en deçà des aspirations, à travers notamment la mise en place d'une ligne maritime et la réactivation de la ligne aérienne entre les deux pays, tout en bénéficiant du climat des affaires et des opportunités d'investissement offertes aussi bien par le Bahreïn, en tant que pôle financier régional prometteur et porte d'accès important vers le marché asiatique, que par le Maroc, fort de sa position géostratégique de trait d'union entre l'Europe et l'Afrique et des accords de libre-échange qu'il a signé avec 55 pays (un milliards de consommateurs).

Mettant l'accent sur les grands chantiers de réformes socio-économiques et d'infrastructures engagés par le Royaume, notamment le Plan national pour l'émergence industrielle, la Vision 2020 du Tourisme, le Programme des Energies Renouvelables et le Plan Halieutis, M. Khattabi a relevé que la coopération bilatérale dans le domaine économique est un axe essentiel pour le renforcement des partenariat avec le Conseil de coopération des pays du Golfe.

Pour sa part, le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Bahreïn, Khalid Al Mouaid, a fait part de la détermination des deux parties à booster l'investissement et les échanges économiques entre les deux pays, soulignant que le Conseil d'affaires maroco-bahreïni contribuera activement à la réalisations des objectifs escomptés.

Les deux pays affichent des potentialités sectorielles importantes et des opportunités d'investissement diversifiées, qu'il faut explorer à travers la conclusion des accords de partenariat et l'activation du rôle du secteur privé, qui est un acteur économique efficace dans la réalisation du développement économie, a relevé le responsable bahreïni.

Les membres du Conseil d'affaires maroco-bahreïni avaient entamé plusieurs réunions consacrées à l'examen des moyens de raffermir la coopération bilatérale à travers des projets sectoriels dans divers domaines, dont les services, les activités relatives aux secteurs financier et de technologies, outre la coopération dans le domaine de la formation et de l'éducation.