Signature de la Charte Nationale Médias, Environnement et Développement durable

Monsieur Le Chef du Gouvernement,

Monsieur Le Ministre de la Culture et la Communication

Madame La Présidente de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle,

Madame La Secrétaire d’Etat au Développement Durable,

Monsieur Le Président de la COP 22,

Mesdames, Messieurs,

 

Je remercie la HACA pour son invitation et pour l’initiative de cette Charte dont l’objectif est de pérenniser, amplifier et intéresser les citoyens aux enjeux du développement durable

La protection de l’environnement et le développement durable ne relèvent pas d’une vue de l’esprit ! nous avons le devoir et l’obligation de poursuivre notre développement en… produisant mieux tout en consommant moins

  •   Il suffit de savoir par exemple que cette année, et depuis 2 août dernier, l’humanité vit à crédit : elle a consommé, en seulement sept mois, toutes les ressources que la Terre peut produire en une année
  •  Il suffit aussi de voir la réduction drastique des ressources en eau disponibles au Maroc et qui ont chuté à 650 m3 par citoyen et par an
  • Nous avons une responsabilité envers les générations futures et cette responsabilité doit être portée par tous et maintenant : Etat, entreprises, société civile et citoyens
  • Au Maroc, et grâce à la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI –Que Dieu l’Assiste- beaucoup de choses ont été réalisées à la fois par l’Etat, par la société civile et par les entreprises.

 

 Le Maroc a pris conscience des enjeux du développement durable depuis plus de 15 ans et initié plusieurs actions :

  •   Création de la Fondation Mohamed VI pour l’environnement en 2001
  •    Engagement du Maroc lors des différentes COP sur le climat
  •   Plan solaires et éoliens lancés en 2009
  •    Charte nationale de l’environnement et du développement durable en 2010
  •    Plan National des déchets ménagers 
  •   Plan National d’assainissement de l’eau
  •   Plan national d’actions prioritaires pour l’économie d’énergie
  •    Engagement fort pendant la COP 21 de réduire de 32% les émissions de GES d’ici à 2030
  •   Organisation de la COP22 à Marrakech 

La CGEM représentant du secteur privé s’est également inscrite, depuis la fin des années 90 dans une optique de développement durable à travers plusieurs actions

  • Une commission dédiée au développement durable, en 1998
  • La création d’un centre de production propre (efficacité énergétique, recyclage des ressources…) en 1999
  • Le lancement d’une charte de responsabilité sociale et d’un label, en 2006
  • La participation aux programmes de la Fondation Mohammed VI pour l’environnement dont nous sommes membres fondateurs) et notamment le Pacte Qualit’air
  • Le lancement de deux coalitions en PPP dédiés à la gestion de l’eau et à la valorisation des déchets
  • Une initiative « Entreprises climat Maroc » pour accompagner les entreprises dans leur transformation7La création d’un réseau de 47 patronats mondiaux (MBA4Climate) en faveur du climat

Toutes ces actions, on le voit sont non seulement importantes, mais de plus elle s’inscrivent dans une optique de long terme et de continuité : Le développement durable doit devenir la norme.

  …Et une norme n’est effective que lorsqu’elle est appliquée partagée par tous : il est important que les Marocains se l’approprient TOUS : le développement durable doit devenir un mode de vie, un modèle sociétal

Car est durable ou on ne sera pas, on ne sera plus.  Mais qui le sait et comment rendre ce message audible ?

C’est là où le rôle des médias est important :

  • Ils serviront de relais aux actions entreprises par l’Etat, la société civile et les entreprises
  • Ils sensibiliseront les citoyens aux enjeux de la protection de l’environnement et de la préservation des ressources

Ce travail a été fait (et je tiens à féliciter les médias) de manière brillante lors de la COP22.

Mais, une fois que la COP est passée, les enjeux climatiques sont passés au second plan

Or, nous avons besoin de cette mobilisation pour que tous les Marocains réussissent le challenge de la durabilité.

C’est pourquoi je salue aujourd’hui l’action entreprise par la HACA en élaborant cette charte qui a pour objectif de promouvoir le rôle des médias nationaux pour :

  • Mettre en œuvre le droit de vivre dans un environnement sain
  • Relever les grands défis liés à l’environnement
  • Participer à l’ancrage d’un modèle de développement durable et inclusif

 Vous pouvez compter sur l’engagement de notre Confédération pour la réussite de ces objectifs.