Premier Ministre ivoirien : « Le Forum maroco-ivoirien est d’une dimension particulière et traduit l’importance singulière de la coopération bilatérale »

Premier Ministre ivoirien : « Le Forum maroco-ivoirien est d’une dimension particulière et traduit l’importance singulière de la coopération bilatérale »
Dans une allocution devant le Souverain, M. Duncan a souligné que ce forum est une excellente occasion pour le secteur privé des deux pays pour nouer dans, le cadre des accords officiels existants, des partenariat forts afin de développer et diversifier l

Dans une allocution devant le Souverain, M. Duncan a souligné que ce forum est une excellente occasion pour le secteur privé des deux pays pour nouer dans, le cadre des accords officiels existants, des partenariat forts afin de développer et diversifier le commerce entre les deux pays et accroître les investissements réciproques. Et d’ajouter que la prestigieuse présence de SM le Roi à ce forum témoigne du ferme engagement du Souverain et celui du président Alassane Ouattara, de donner une nouvelle et forte impulsion à la coopération bilatérale. Après avoir noté que l’amitié liant les deux pays a su faire développer les relations multiformes et multisectorielles, M. Duncan a fait remarquer que la qualité des "relations excellentes bâties par deux hommes d’exception, feu SM Hassan II et feu Felix Houphouët Boigny", ne se reflète par au niveau des échanges commerciaux. En effet, le Maroc, 25ème fournisseur de la Côte d'Ivoire, ne représente que 0,4 pc en 2010, 0,43 pc en 2011 et 0,45 pc en 2013 du commerce extérieur de la Côte d'Ivoire, a-t-il regretté, soulignant que l’implication des deux chefs d’Etat pour renforcer davantage les relations entre les deux pays requiert l’intensification des efforts pour développer les échanges commerciaux. La Côte d'Ivoire est animée par une forte volonté de renforcer la coopération Sud-Sud et l’intégration régionale, a affirmé le PM ivoirien, soulignant que la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont son pays est membre, s’est dotée d’une vision 2020 mettant l’accent sur l’union douanière, la libéralisation des échanges et la création d’une monnaie commune. M. Duncan a, en outre, passé en revue les potentialités d’investissement dont regorge la Côte d'Ivoire, soulignant que son pays a mis en œuvre des réformes structurelles pour l’amélioration, notamment du climat d’affaires. (MAP).