Missions et Objectifs

Missions :

Le Pôle des Relations Internationales a pour mission principale de constituer un espace de rencontre des opérateurs économiques marocains avec leurs homologues étrangers en vue de :

  • Défendre les intérêts économiques des entreprises marocaines à l’étranger et faire de nos partenaires étrangers et de nos Conseils d’Affaires des vecteurs de lobbying et de défense des intérêts économiques de nos entreprises à l’étranger ;
  • Renforcer l’attractivité du Maroc et mettre en valeur la compétitivité des entreprises marocaines à l’égard des marchés étrangers et œuvrer pour le renforcement des infrastructures contribuant au développement des exportations ;
  • Relancer la croissance et faire du Maroc une réelle opportunité pour la sortie de crise de ses différents partenaires économiques ;
  • Renforcer et multiplier les opportunités de partenariat entre les opérateurs économiques étrangers et marocains et ce, dans le cadre des conseils d’affaires, rencontres de haut niveau, rencontres institutionnelles et missions économiques et commerciales ;
  • Développer des partenariats stratégiques et mettre l’accent sur la recherche de nouveaux marchés d’intérêt pour les opérateurs économiques marocains, non couverts pas des conventions avec la CGEM, notamment les pays africains ;
  • Assister les hommes d’affaires marocains et étrangers en mettant à leur disposition des informations et statistiques en vue de les inciter à créer des liens de partenariat.

Objectifs :

Le Pôle des Relations Internationales a pour objectif de promouvoir et de développer une coopération économique plus étroite, conforme aux intérêts mutuels du Maroc et de son homologue étranger en matière d’échanges commerciaux, de coopération financière, industrielle et d’investissements. 

En effet, le Pôle se doit d’assurer la liaison et la consultation entre les milieux économiques du Maroc et leurs homologues étranger afin de :

  • Promouvoir et développer les échanges économiques, commerciaux et technologiques ;
  • Encourager les relations de partenariat ;
  • Proposer et initier les mesures d’incitation à l’investissement et à la création de l’emploi ;
  • Recommander et proposer aux autorités publiques les actions susceptibles de favoriser les échanges et d’aplanir les difficultés et les obstacles qui freinent leur développement ;
  • Identifier l’intérêt des membres de la CGEM en termes de marché et de secteur et répondre au mieux à leurs attentes.