En présence de Lahcen Daoudi, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des Cadres , de Mohamed Moubdii, Ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l’Administration, du président  du Conseil Régional de La Région Beni Mellal- Khenifra M. Brahim Moujahid, du Secrétaire général de la Wilaya de Beni Mellal, du président de l’Université Sultan Moulay Slimane, M.Bouchaib Mernari, des membres de la CGEM , Région, Beni Mellal- Khenifra…, il a été procédé à la signature d’une convention cadre de partenariat entre USMS de Beni Mellal et la CGEM , Région Beni Mellal-Khenifra, Vendredi 23 Octobre 2015, à Beni Mellal.

La promotion de la collaboration entre USMS et la CGEM sera concrétisée à travers l’encouragement et le développement des programmes de formation initiale continue et complémentaire adaptée aux besoins du marché de l’emploi, leur anticipation et l’évaluation des résultats de ces programmes, par l’encouragement et la valorisation de la recherche appliquée liée à l’industrie et à l’innovation technologique, par l’encouragement de la création des entreprises innovantes à travers le Centre Universitaire d’Incubation Beni Mellal/Khenifra, par l’insertion en stage des lauréats de l’USMS et par la facilitation de la circulation de l’information scientifique et technique entre l’Université et l’Entreprise.

Lors de son intervention M.Brahim Mojahid a mis l’accent sur les objectifs que s’assigne la signature de cette convention cadre de partenariat entre la CGEM et l’Université Sultan Moulay Slimane. « Nous voudrions participer à la promotion de l’emploi dans notre région en donnant la priorité à la formation d’abord. Il s’agit d’un projet de grande envergure qui réalisera certes les résultats escomptés… » a-t-il ajouté.

Pour Monsieur le Ministre de l’Enseignement supérieur, « C’est une initiative louable qui incitera l’Université à s’ouvrir sur son environnement extérieur. Qui plus est, ce sera une occasion de promouvoir la communication entre les deux partenaires, de booster le perfectionnement des langues étrangères dans la mesure où la CGEM sera au service de l’Université et vice versa…. ».

Pour sa part, Mohamed Moubdii, Ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l’Administration, «  l’ouverture de l’Université sur son environnement extérieur  est la pierre angulaire de tout développement  quel qu’il soit. Il faut encourager les partenariats afin que les ressources humaines soient productrices… » .

De son côté M. Marouane TARAFA le président de la commission recherche et développement et relations avec l’université a souligné le rôle de la R&D et l’innovation en tant que deux enjeux majeurs pour le développement de la compétitivité et la productivité de l’économie marocaine. Et que cette convention met en place une relation vertueuse entre l’Université et l’entreprise.

Quant au président de l’Université Sultan Moulay Slimane, il a mis en exergue les efforts louables qui ont été déployés afin que USMS aille de l’avant et le rôle primordial que va jouer la signature de la convention cadre de partenariat entre la CGEM et l’Université dans la promotion de la formation continue, de la recherche scientifique et de la promotion de l’emploi en général…

M. Tarik HBID, vice-président chargé des relations avec l'université, de sa part, a précisé que la promotion de la collaboration entre USMS et la CGEM sera concrétisée à travers l’encouragement et le développement des programmes de formation initiale continue et complémentaire adaptée aux besoins du marché de l’emploi, leur anticipation et l’évaluation des résultats de ces deux programmes, par l’encouragement et la valorisation de la recherche appliquée liée à l’industrie et à l’innovation technologique, par l’encouragement de la création des entreprises innovantes à travers le Centre Universitaire d’Incubation Beni Mellal/Khenifra, par l’insertion en stage des lauréats de l’USMS et par la facilitation de la circulation de l’information scientifique et technique entre l’Université et l’Entreprise.

 

Voir plus