cgem maroc espagne madrid 22 mai

Madrid, le 22 mai 2023 – Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, a mis en avant, lundi à Madrid, les opportunités d’investissement offertes par le Maroc dans divers domaines, assurant que le Royaume peut constituer une  »plateforme de croissance’’ pour les entreprises espagnoles.

‘’J’aimerais inviter les chefs d’entreprise espagnols à considérer le Maroc comme leur plateforme de croissance et leur porte d’entrée vers de nouveaux marchés’’, a plaidé M. Alj, qui intervenait dans une rencontre d’affaires de haut niveau, sous le thème ‘’Investir au Maroc pour une prospérité commune’’.

‘’Dans l’industrie manufacturière, comme dans les énergies renouvelables, le tourisme, la logistique ou la technologie, le Maroc offre plus que jamais une rentabilité et une croissance durables’’, a ajouté le patron de la CGEM, appelant à tirer parti de ces avancées, en investissant davantage dans les secteurs d’avenir et les catalyseurs de croissance.

Le Maroc et l’Espagne ont créé une ‘’base naturelle pour les affaires’’, grâce à des liens historiques, culturels et politiques forts partagés tout au long de l’histoire, a-t-il dit, rappelant que l’Espagne est le principal partenaire commercial du Maroc depuis plus de 10 ans.

Le Maroc est depuis longtemps reconnu comme une porte d’entrée vers l’Afrique, grâce à sa position stratégique au carrefour de l’Europe, de l’Afrique et du Moyen-Orient, et aux investissements importants réalisés par les entreprises marocaines sur le continent, sous la conduite éclairée de de SM le Roi Mohammed VI, a fait valoir M. Alj, relevant que le Maroc peut faciliter l’accès des opérateurs économiques en Afrique.

‘’Saisissons ces opportunités avec pragmatisme, action et détermination et écrivons une success story qui profite à nos deux nations et à nos continents’’, a-t-il préconisé.

Dans le même sillage, le directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), Ali Seddiki, a passé en revue une batterie de mesures juridiques, législatives et incitatives mises en oeuvre par le Maroc, mettant l’accent sur les efforts déployés par le Royaume, à la faveur de l’amélioration du climat des affaires, de la promotion et de la facilitation des investissements.

Le Maroc est devenu une plateforme régionale et internationale en termes de stabilité, de compétitivité et de projection pour les entreprises internationales, a-t-il soutenu, assurant que, grâce à ses réformes structurelles, le Maroc est un pays stable qui dispose d’une vision pour son développement.

Le Royaume, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a placé l’investissement au cœur de son nouveau modèle de développement et au centre de son programme gouvernemental, a fait remarquer M. Seddiki, précisant qu’à travers la Charte d’investissement, le Maroc ambitionne de rehausser sa position et renforcer son intégration dans l’économie mondiale pour attirer de nouveaux écosystèmes.

‘’A seulement 14 km de l’Espagne, se trouve le Maroc, pays africain, arabe et musulman, qui sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI a entrepris, depuis deux décennies, d’importantes réformes institutionnelles, législatives, politiques, économiques et sociales où l’être humain est au centre des priorités de Sa Majesté le Roi et en particulier la jeunesse’’, a indiqué, à cette occasion, l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Mme Karima Benyaich.

‘’Le Maroc d’aujourd’hui jouit d’une stabilité politique, d’une sécurité juridique, d’infrastructures importantes, d’un train à grande vitesse, du plus grand port d’Afrique, d’autoroutes, de zones franches, du premier centre financier africain Casablanca Finance City », a détaillé Mme Benyaich.

De même, a souligné la diplomate, l’attractivité du Maroc est renforcée par la nouvelle Charte de l’investissement, qui offre plusieurs avantages, en plus d’encourager l’investissement privé, et par les réformes administratives et de digitalisation menées par le gouvernement pour donner un nouveau saut qualitatif au climat des affaires et de l’investissement dans le pays.

Organisée par la CGEM et le Conseil économique Maroc-Espagne (CEMAES), cette rencontre d’affaires vise la promotion des opportunités d’investissement dans le Royaume auprès des opérateurs économiques espagnols.Cette rencontre économique, initiée en partenariat avec le ministère de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des politiques publiques et l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), a pour objectif également de rapprocher les entreprises des deux pays, afin d’accélérer leur développement sur de nouveaux marchés, notamment africain et latino-américain. Elle connaît la participation de plus de 150 entreprises espagnoles opérant dans divers secteurs tels que l’agroalimentaire, l’économie circulaire, les énergies renouvelables, la gestion de l’eau, la transformation des déchets, le textile et le tourisme.

Partager
Voir plus