Dans son dernier rapport annuel, le Conseil de la Concurrence a exhorté le législateur à prendre un virage clair en termes de transparence du marché. Premier chantier, celui de la transformation productive du secteur privé, ou la libération des énergies entrepreneuriales et de l’initiative privée, exige des règles qui assurent l’égalité des chances économiques.

Vient ensuite la commande publique qui permet au secteur public de devenir un vecteur de transformation productive offrant des opportunités de diversification et de montée en gamme aux entreprises nationales.

Mais le dossier de la régulation des secteurs stratégiques est ce qui devrait amener à ce saut qualitatif. Cette dernière devra être renforcée pour tout secteur où l’ouverture à l’initiative privée et la multiplication d’acteurs sont nécessaires pour instaurer un cadre concurrentiel propice à la création de la valeur.

Partager
Voir plus