Monsieur Le Premier Ministre, Messieurs les Ministres,

Messieurs les Ambassadeurs, Messieurs les Hauts fonctionnaires, TRES CHERS AMIS GUINEENS, Chers confrères,

Mesdames et messieurs

C’est pour la CGEM un honneur et un plaisir que d’accueillir autant d’illustres invités pour ce forum Maroc-Guinée.

Un forum pour lequel la demande, côté guinéen et marocain a trouvé un engouement sans précédent. C’est une preuve concrète de l’importance qu’accordent mutuellement les hommes d’affaires au renforcement des relations avec entre nos deux pays.

C’est également, une illustration parfaite de l’intérêt que portent le gouvernement et des opérateurs économiques guinéens à notre pays.

En effet, nos amis et frères guinéens viennent avec une offre concrète de projets d’infrastructures industrielles et des propositions de partenariat public-public, public-privé et privé-privé.

Au nom de la CGEM ; au nom des entreprises marocaines et tout simplement en tant que citoyen marocain je vous souhaite la bienvenue parmi nous.

 

Entre le Maroc et la Guinée, le climat de confiance et de respect mutuel est fort. Nos pays ont tissé des relations politiques, économiques et culturelles depuis plusieurs décades et le Maroc a toujours été soucieux d’accompagner le développement de votre pays aux potentialités sérieuses. La visite effectuée par Sa Majesté Mohammed VI que Dieu l’assiste, en Guinée, fin février dernier en est le parfait témoignage. Les 21 accords de coopération signés à cette occasion ne peuvent que renforcer mes propos.

Cette coopération fructueuse est d’abord basée sur la richesse humaine. Au Maroc, ce sont plus de 2 000 étudiants et cadres guinéens qui sont passés par les Instituts, facultés et centres de formation.

En Guinée, l’Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises Marocain vient de boucler sa douzième année et contribue à renforcer le capital humain de votre pays.

Mesdames et Messieurs,

En Avril dernier, à la suite de l’audience accordée par Monsieur Le Président de la République de Guinée Son excellence Alpha Condé à la Présidente de la CGEM Madame Miriem Bensalah-Chaqroun, toutes les équipes de la CGEM ont été mobilisées en vue de donner à ce forum un éclat particulier : celui des rencontres qui donnent du résultat, aboutissent à la signature de contrats d’affaires, des contacts prometteurs et des opportunités d’investissement et de co-investissement.

Et ce n’est qu’un début. Car aujourd’hui, il s’agit de transformer l’essai, et de passer à une étape supérieure, celle du développement économique partagé,

 

 

profitant à la fois à la Guinée et au Maroc, rentables pour les entreprises des deux bords et contribuant à améliorer l’emploi des ressources locales.

Nous voulons plus que de simples relations commerciales. Nous avons le vœu, conformément à l’ambition affichée par S.M Le Roi Mohammed VI de voir émerger un tissu productif commun. Notre souhait est que les entreprise marocaines s’intègrent dans le tissu économique guinéen et vice-versa.

Pour cela, le contexte est éminemment favorable. Sur un plan bilatéral d’abord puisque les opportunités d’investissement en Guinée sont multiples.

La République de Guinée, château d’eau de l’Afrique, et pays au potentiel minier prouvé n’est pas seulement cette contrée qui se distingue par ses ressources naturelles, elle est également prometteuses en chantier d’infrastructures, en demande de logements, en services publics, en offre touristique et j’en passe.

A ce sujet, je tiens à féliciter la délégation guinéenne pour l’excellent travail de recensement des projets réalisé bien à l’avance et qui donne aux investisseurs Marocains de la visibilité.

De son côté, le Maroc peut vous apporter une expertise dans des domaines aussi variés que l’agriculture, l’énergie, le BTP, la logistique, l’automobile, le tourisme, le transport, les télécommunications et dans bien d’autres secteurs.

En tout état de cause, nos entreprises, avec une expérience réussie en Afrique, sont prêtes à contribuer à cet essor économique, dans le cadre d’un climat des affaires approprié et dans un esprit de partage de valeur ajoutée.

 

 

Mesdames, messieurs,

 

A la CGEM, nous sommes des Africains convaincus et nous estimons qu’entre nos deux pays, le bilatéral n’est qu’une première étape vers un développement régional.

L’Afrique est le continent qui connaîtra la plus forte croissance économique au cours des 10 prochaines années. Nous devons nous positionner ensemble sur ce potentiel et j’invite les entreprises marocaines à prendre pied en Guinée pour être plus proches des nombreux marchés régionaux qui ne manqueront pas d’émerger très bientôt.

En attendant, je souhaite plein succès à ce forum à travers cette plénière, les 7 ateliers qui suivront, et les rencontres B to B programmées.

Je vous remercie pour votre attention

 

Salah-Eddine Kadmiri
Vice-président général

 

Partager
Voir plus