Présentation du programme "Intelaka" à El Jadida

Présentation du programme

El Jadida, le 26 février 2020 - Une journée de communication sur le Programme intégré d’appui et de financement des entreprises "Intelaka" s'est tenue, mercredi dans la ville d'El Jadida, à l'initiative de la CGEM El Jadida-Sidi Bennour et du Groupe BMCE Bank of Africa.

Cette action constitue un tournant historique dans le système de financement et d’accompagnement des entreprises au Maroc et un mécanisme efficient pour dynamiser le tissu économique, ont souligné les participants lors de cette journée présidée par le Wali de la région de Casablanca-Settat, Gouverneur de la préfecture de Casablanca, Said AHMIDOUCH.

La rencontre a été marquée par la participation de plus de 300 porteurs de projets et de chefs d'entreprise et a rassemblé des présidents de chambres professionnels, des représentants d'établissements bancaires, des présidents de collectivités territoriales et de la société civile.

Dans une allocution de circonstance, le Gouverneur de la province d’El Jadida, Mohammed EL GUERROUJ, a mis en exergue l’importance de l’appui financier aux jeunes porteurs de projets et a appelé à une mobilisation tous azimuts de l'ensemble des parties prenantes en vue de faire réussir ce chantier d'envergure.

Il a, rappelé, à cet effet les avantages apportés par la plateforme de l’innovation entrepreneuriale créée dans le chef-lieu de la province pour servir d'espace d’accueil approprié afin d'accompagner et de soutenir les diplômés et répondre à leurs besoins et attentes en termes d'employabilité.

De son côté, le Directeur Général Adjoint de BMCE Bank of Africa, Omar TAZI, a expliqué qu'à l’instar d’autres banques du Royaume, son institution a mis en place un programme global baptisé "INTELAK–LIKOUM" conjuguant des services financiers et non financiers, des outils de formation et d’accompagnement ainsi qu’un large dispositif de proximité dans l’ensemble des régions.

La mise en place de cet ambitieux programme dédié aux TPE, entrepreneurs et porteurs de projets vient confirmer la volonté de la banque de contribuer activement au développement de l’écosystème entrepreneurial national, a-t-il souligné.

Pour sa part, Hicham ZANATI SERGHINI, Directeur Général de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), a présenté les grandes lignes de l’offre produits de ce programme qui s’ajoutent à une offre déjà existante de produits de garantie et de financement et qui seront revus pour toucher l’ensemble des populations concernées et donner ainsi un élan fort à l’accès au financement.

D'abord, il s'agit de "Damane Intelak", un produit de garantie ayant pour objectif de couvrir un pan important d'entrepreneurs, à savoir les auto-entrepreneurs, les porteurs de projet diplômés, l'informel et les TPE ayant moins de 5 ans avec un chiffre d'affaires de moins de 10 millions de dirhams et dont la sollicitation au niveau du secteur bancaire porte sur deux types de financement, à savoir, un crédit d'investissement ou un financement d'exploitation à court terme.

Le 2ème produit "Damane Intelak Al Moustatmir Al Qarawi" est, pour sa part, un dispositif de garantie qui vise à rassurer les banques qui financent l'entrepreneuriat rural. Il s'adresse aux entrepreneurs du milieu rural, dont des TPE, jeunes porteurs de projets, jeunes entreprises innovantes, auto-entrepreneurs ou encore des petites exploitations agricoles et projets bâtis sur l’opération de Melkisation.

S'agissant des crédits bancaires garantis pour ces deux produits, le montant ne doit pas dépasser les 1,2 MDH, avec un taux d’intérêt fixé à 2% et à 1,75% pour le milieu rural et une modération des exigences liées aux sûretés, a-t-il précisé.

Pour le 3ème produit, "Start-TPE", il est mis en place pour accompagner chaque TPE en création qui a bénéficié d'un crédit d'investissement de 300.000 DH maximum. Il s'agit d'un produit de financement sous forme d'une avance remboursable après une franchise de 5 ans sans intérêts et sans exigence de sûretés, a ajouté M. SERGHINI.

Le programme fera l’objet d’un reporting mensuel permettant un suivi rapproché des réalisations et du fonctionnement du dispositif et ce, pour d'éventuelles interventions en vue de corriger et d’améliorer ledit programme, a-il dit, ajoutant qu'en termes d'impact, le programme donnera une véritable impulsion au financement des créations d’entreprises (13.500) et d’emplois (27.000).

Cette rencontre a également été l'occasion pour les représentants du Centre régional d'investissement et de la CGEM de réaffirmer leur engagement à œuvrer ensemble afin d'assurer une mise en œuvre efficiente du Programme "Intelaka" et d'optimisation des mécanismes de gouvernance liés à sa gestion.

 

Source : MAP