La nouvelle mouture de la loi régissant la profession des guides touristiques arrive au Parlement. L’idée est de prolonger le délai prévu pour la mise en conformité de certaines catégories de professionnels. L’article 31 de cette loi avait instauré une phase transitoire d’une durée maximum de 2 ans, à compter de la date de publication de la loi au BO. L’idée est de permettre la régularisation de la situation des personnes disposant de compétences de terrain. Cette période vise à délivrer des agréments à cette catégorie, selon les modalités fixées par voie réglementaire. Il s’agit essentiellement de personnes ne remplissant pas les conditions de formation et de compétences professionnelles, mais disposant d’habileté et d’expérience sur le terrain.

Voir plus