Skhirat Le 29 mai 2015 La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et Sanofi ont exprimé la convergence de leurs points de vue sur le volet stratégique de la mixité hommes-femmes en milieu professionnel, lors d’une conférence conjointe organisée, le 29 mai 2015 à Skhirat dans le cadre du forum Women’s Tribune. 

Des études menées dans plusieurs pays ont démontré une corrélation positive entre la mixité et la performance des entreprises. Cela signifie concrètement que les sociétés ayant une proportion de femmes importantes dans leurs organes de décision et à tous les échelons de l’entreprise, sont plus performantes et plus compétitives.

« La CGEM, dans une démarche globale de responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) œuvre, à travers une approche intégrée, à la promotion d’une culture managériale au sein des entreprises en matière de genre et d’égalité professionnelle. La charte et le label RSE de la Confédération encouragent et stimulent l’engagement des entreprises dans ce sens » a déclaré Said Sekkat, Représentant de la  Présidente de la CGEM.

« Le projet Wad3éyati / وضعیتي  mis en place par la CGEM en faveur des entreprises marocaines,  en partenariat avec le Département Américain du Travail (USDOL) est une initiative pratique déployée par la Commission RSE & Label de la CGEM. Elle consiste à accompagner et à mettre à la disposition des entreprises marocaines une expertise avec un système d’évaluation et des solutions adaptées pour l’amélioration de leurs performances en matière de mixité et d’égalité (hommes/femmes) ».

Chez Sanofi, la mixité hommes-femmes est inscrite dans les valeurs, la stratégie et la responsabilité sociale du Groupe, qui est un leader mondial de la santé centré sur les besoins des patients. En 2014, les femmes représentaient 45% des effectifs de Sanofi.«Notre objectif est de continuer à rechercher les talents féminins au sein de l’ensemble de nos filiales à travers le monde, à identifier les obstacles à leur promotion et à s’attacher à améliorer la mixité hommes-femmes aux postes dirigeants » a déclaré le Dr Robert Sebbag Vice-Président Accès au Médicament RSE, de

Sanofi, « D’où la création du Women Leadership Council (WLC) qui constitue l’organe de pilotage de cette stratégie de promotion de la mixité ».   

Sanofi au Maroc déploie une approche originale et structurée visant à améliorer la vie professionnelle de la femme au sein de l’entreprise.

Au Maroc, les différentes études sur le sujet confirment une représentation insuffisante des femmes dans la population active, notamment au niveau des organes de gouvernance des entreprises publiques et privées. D’où la nécessité d’encourager les synergies entre acteurs publics, privés et la société civile pour actionner les leviers d’égalité sur l’ensemble des axes et plus particulièrement celui de l’égalité professionnelle.

Cette rencontre organisée conjointement par la CGEM et Sanofi a également vu la participation d’éminents spécialistes et acteurs de la mixité hommes femmes et notamment les Professeurs Universitaires Rajaâ Cherkaoui El Moursli , Rabea Naciri  et Mme Caren Grown,  Directrice principale du pôle Genre et égalité des sexes du Groupe de la Banque mondiale.

 

 

Partager
Voir plus