Cette rencontre avait pour objectif de présenter le Plan National de Développement des Echanges Commerciaux pour la période 2014 – 2016 aux membres de la CGEM.

Dans un premier temps, Monsieur le Ministre a établi un diagnostic de la situation actuelle des échanges commerciaux. Le déficit commercial de la balance des biens s’élève à 195 Milliards de DH. 80 % du déficit commercial est dû au déficit réalisé avec 14 pays.

M. ABBOU a ensuite fait une présentation exhaustive du Plan National de Développement des Echanges Commerciaux.  Ayant pour objectif de contrer le déficit commercial du Maroc, ce plan constitue une vision stratégique et une feuille de route basée sur l’état des lieux  ainsi que la définition des mesures de redressement nécessaires visant à surmonter l’ensemble des contraintes qui ont eu un impact négatif sur la balance commerciale.

 

Le Ministre délégué a indiqué que le plan de développement des échanges extérieurs s’articule autour de 3 axes principaux qui se déclinent en 20 chantiers et 40 mesures. Ces axes portent sur la valorisation, le développement et la promotion des exportation ; la régulation des importations ; et l'amélioration de la valeur ajoutée locale.

 

Lors de cette rencontre, Mme BENSALAH – CHAQROUN a précisé que ce Plan représentait une continuité de la Stratégie de Développement des Exportations, « Maroc Export Plus ». La Présidente de la CGEM a souligné que la mise en place de ce plan était d’une urgence certaine. L’offre exportable devrait répondre à la demande extérieure et permettre une montée dans la chaine de valeur qui rende la production nationale compétitive sur les marchés à l’export.

Mme BENSALAH – CHAQROUN a insisté sur la mobilisation du secteur privé pour soutenir   ce plan et a précisé que sa réussite  nécessitera la forte implication de l’Etat et du secteur privé marocain

Voir plus