Rabat, 24 nov. 2015 (MAP) – La présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah-Chaqroun, a appelé, mardi à Rabat, les investisseurs étrangers et les diplomates accrédités dans le Royaume à se rendre dans les provinces de sud pour s'informer et être au fait des progrès réalisés dans cette région et s'arrêter sur la situation réelle sur le terrain.

Cette région recèle d'importantes ressources naturelles mais aussi d'un capital en compétences humaines très important, a souligné la présidente de la CGEM, qui était l'invitée du 26e Carrefour diplomatique, organisé par la Fondation diplomatique en présence d'une cinquantaine d'ambassadeurs étrangers accrédités dans le Royaume et de représentants d'institutions internationales dont l'Union européenne et la Banque Mondiale.

Mme Bensalah-Chaqroun, qui a fait part de la disposition de la CGEM d'accompagner les investisseurs étrangers dans leurs projets dans les provinces du sud, a relevé que la Confédération s'est engagée dans un programme d'investissement d'un montant de 6,8 milliards de dirhams dans cette région, qui permettra la création de plus de 15 mille emplois.

Dans le souci de contribuer au chantier de la régionalisation avancée dans lequel le Royaume s'est engagé, la CGEM a procédé notamment à la création de comités régionaux visant entre autres le développement économique de la région, la pérennisation des entreprises régionales, la promotion de la région et de ses potentialités, l'amélioration du climat des affaires, la promotion des investissements et le renforcement des relations avec les partenaires institutionnels, gouvernementaux et syndicaux de chaque région. 

Cette rencontre a été l'occasion pour la présidente de la CGEM de présenter cette institution aux diplomates et de répondre à leurs questions liées notamment au fonctionnement et à la contribution de cette institution au développement du Royaume.

Elle a souligné que la Confédération générale des entreprises du Maroc crée toutes les conditions pour accompagner le Royaume dans la dynamique tout azimuts enclenchée sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI.

Dans une déclaration à la MAP, Mme  Bensalah-Chaqroun a indiqué que les débats ont été "dynamiques et intéressants" sur plusieurs thématiques, notant que la CGEM participe activement à la diplomatie économique, à travers les groupes d'impulsion économique bilatéraux, les conseils d'affaires et les forums économiques organisés au Maroc ou ailleurs de par le monde. 

Ce dynamisme a permis de rencontrer et de collaborer avec plusieurs ambassadeurs présents à ce Carrefour diplomatique, a-t-elle dit, notant que l'objectif de cette rencontre est de faire des ambassadeurs le meilleur relais pour faire valoir les réformes menées au Maroc ainsi qu'au niveau du tissu entrepreneurial, et surtout les opportunités d'affaires et d'investissements au Maroc. 

Voir plus