En publiant ce livret, « la CGEM, comme à son accoutumée, a fait le choix de travailler dans la concertation et la collaboration en toute responsabilité, pour développer des propositions d'amendements pratiques et répondant aux besoins des employeurs, ainsi qu'aboutir à un texte qui soit au service du développement économique et de l'équité sociale », a indiqué la CGEM.

Avec la publication de ce livret qui reprend ses propositions et son avis pour l'amélioration du code du travail, la commission Emploi et relations sociales a souhaité contribuer activement aux travaux du ministère de l'Emploi et des affaires sociales, en émettant ses recommandations.

Le Code du travail « représente, certes, une avancée incontournable dans la législation qui encadre le travail et l'emploi et que la CGEM salue et appuie depuis son entrée en vigueur en 2004, mais certaines dispositions demeurent inappliquées dans le contexte socioéconomique actuel du pays, qui est en perpétuel changement et mouvement et nécessite de ce fait, un texte à la fois clair et adapté ».

Voir plus