Le Conseil de la Concurrence a autorisé la société AKWA Africa S.A, filiale du groupe AKWA, à acquérir le capital de la société Total Mauritanie S.A. La décision a été publiée au Bulletin Officiel du 9 janvier.

Le Conseil de la Concurrence a été sollicité par l’entreprise, car il s’agit bien d’une opération concentration économique qui ne peut intervenir qu’après l’accord du Conseil de la Concurrence, conformément à l’article 14 de la loi sur la liberté des prix et la concurrence (article 14 de la loi 104.12).

Partager
Voir plus