Un partenariat public-privé fort visant à prendre en compte les contraintes des entreprises dans l'action publique est l'un des leviers pour réussir la transition vers une économie verte, a souligné, lundi à Tanger, la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun.

Intervenant à l'ouverture de la deuxième Conférence des parties des pays riverains de la Méditerranée sur les changements climatiques (MedCOP Climat), placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, Mme Bensalah Chaqroun a aussi mis l'accent sur la nécessité de garantir une régulation intelligente et concertée avec un renforcement des capacités du tissu productif, ainsi qu'un accès à l'information et une visibilité sur les politiques publiques, dans la perspective de réussir la transition vers une économie à bas carbone.

 L'une des conditions pour réussir cette transition est d'associer les femmes au processus d'adaptation et d'atténuation aux changements climatiques et les impliquer dans cette dynamique, a-t-elle ajouté.  Dans ce cadre, Mme Mme Bensalah Chaqroun a affirmé que la CGEM, qui a obtenu le statut d'observateur permanent pour les négociations au sein de toutes les COP à venir, est en train de mettre en place une stratégie climat pour inscrire l'action du secteur privé dans la durabilité avec trois objectifs, à savoir l'accompagnement du secteur privé dans la transition vers une économie à bas carbone, l'identification des opportunités qui naitront de la nouvelle économie verte et la préservation de la compétitivité des entreprises.

 Elle a, par ailleurs, souligné que les pays méditerranéens bénéficient d'un potentiel solaire, éolien et de biomasse extrêmement favorable sur lequel ils peuvent asseoir une politique volontariste de production d'énergies renouvelables, formulant le souhait de voir cette MedCOP servir de plateforme d'échanges constructifs et de propositions concrètes pour que la "mare Nostrum" continue à être le carrefour d'une civilisation en paix avec son environnement.  La MedCOP de Tanger, dont la cérémonie d'ouverture a été présidée par SAR le Prince Moulay Rachid, réunit plus de 2.000 participants de 22 pays du pourtour méditerranéen, dont des acteurs économiques et de la société civile, et des experts dans le domaine de l’environnement.  Organisée à l’initiative du Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima autour du thème "Agissons en faveur du climat", la MedCOP Climat s’inscrit dans le cadre des préparatifs du Royaume pour abriter la 22ème Conférence mondiale sur le Climat (COP22), qui se tiendra en novembre prochain à Marrakech.
 

Voir plus