La conférence intitulée «Femmes leaders, femmes en mouvement», a été animée par Hakima Himmich, présidente de l'ALCS, Laïla Chaouni, directrice des éditions «Le Fennec» et Nezha Hayat, membre du Conseil d'administration de la CGEM.

Les avancées majeures réalisées au Maroc en matière de protection des droits de la femme ont été exposées lors d'une conférence organisée dimanche à l'Institut du Monde arabe (IMA), dans le cadre de la saison marocaine à Paris, qui abrite deux expositions événements «Le Maroc contemporain» et «Le Maroc Médiéval».

Organisée en partenariat avec le Conseil national des droits de l'homme (CNDH), cette conférence intitulée «Femmes leaders, femmes en mouvement», a été animée par Hakima Himmich, présidente de l'association de lutte contre le sida (ALCS), Laïla Chaouni, directrice des éditions «Le Fennec» et Nezha Hayat, membre du Conseil d'administration de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Ces femmes aux parcours d'exception ont de prime abord mis en exergue la ferme volonté de S.M. le Roi Mohammed VI, depuis Son accession au Trône, de promouvoir le statut de la femme dans la société, mettant en avant les initiatives du Souverain visant à garantir aux femmes une meilleure inclusion sociale, économique et politique et à combattre toutes les formes de discriminations dont elles pourraient faire l'objet. 

Elles ont souligné que les acquis engrangés par les femmes sont également le fruit de l'ouverture démocratique du pays, de l'implication d'une société civile dynamique et de la lutte du mouvement féminin.

Evoquant les réformes entreprises pour la promotion du statut de la femme dans la société, notamment la Moudawana, le code pénal, le code du travail et le code de la nationalité, elles ont relevé que ces réformes ont ouvert aux femmes de nouvelles opportunités d'action et leur ont permis d'investir tous les champs de la sphère publique.

Et de souligner que ces réformes, qui prouvent que le Maroc s'est résolument engagé sur la voie d'une avancée majeure, n'auraient pu avoir lieu sans l'étroite collaboration de toutes les parties prenantes et sans une forte mobilisation des différentes organisations féminines. 

D'octobre 2014 à la fin du mois de mars 2015, le Maroc est mis à l'honneur à l'IMA dans le cadre d'une très grande manifestation, «Le Maroc contemporain», qui présente tous les aspects de la création dans le Royaume, notamment les arts visuels, l'architecture, les arts populaires, la musique et le cinéma.

Le débat d'idées occupe une place importante dans cette programmation. Il permet de jeter un éclairage nouveau sur l'ensemble des dimensions artistiques, culturelles, sociales, religieuses, politiques, historiques, économiques ou scientifiques d'un Maroc en pleine effervescence. 

 

Map-

Voir plus