Marrakech, le 19 septembre 2023 – Les travaux de la troisième édition du Sommet « World Power-to-X Summit » (PTX23) ont démarré mardi à Marrakech, avec la participation d’un parterre de décideurs politiques, de leaders industriels, d’experts en recherche et d’innovateurs mondiaux.
Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI et l’égide du ministère de la Transition énergétique et du développement durable, cette nouvelle édition de deux jours est organisée par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), le Cluster GreenH2 et l’Université Mohammed VI Polytechnique, en partenariat avec le Conseil régional de Guelmim Oued Noun et Industrie du Maroc Magazine.

S’exprimant à cette occasion, le président du Cluster GreenH2, Mohammed Yahya Zniber, a indiqué que la nouvelle économie basée sur l’hydrogène vert est une opportunité pour faire face aux enjeux liés aux changements climatiques et à la migration, mettant l’accent sur l’importance de l’implémentation des stratégies industrielles, de la mise en place de politiques destinées à assurer une souveraineté technologique, ainsi que du partage de la technologie et des échanges en faveur d’une coopération internationale.

Grâce à l’hydrogène et à ses dérivés, en particulier le méthanol, une production industrielle de dérivés chimiques verts s’avère impérative, en vue d’un changement de paradigme au niveau de la transition énergétique locale, tout au long des chaînes de valeur de l’hydrogène, a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le directeur général de l’IRESEN, Samir Rachidi, a mis en relief l’amélioration des résultats relatifs à l’industrie automobile et aéronautique marocaine, se félicitant, dans ce sens, du développement du projet Green Ammonia Pilot plant (GAPP) dédié à l’innovation et à l’hydrogène vert et ses applications, pour consolider le potentiel du Royaume en la matière.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait présidé en novembre dernier une réunion de travail consacrée au développement des énergies renouvelables et aux nouvelles perspectives dans ce domaine, a-t-il rappelé, faisant remarquer que, sous l’impulsion de Sa Majesté, le Royaume dispose d’atouts favorables lui permettant de devenir un hub international d’écosystèmes industriels neutres en carbones.

Dans ce contexte, le président de l’Université Mohammed VI Polytechnique, Hicham El Habti, a, quant à lui, souligné la nécessité de rompre avec les sources d’énergie fossiles pour remédier aux défis environnementaux qui pèsent sur le monde, appelant à garantir à tous les pays l’accès à l’énergie et à assurer la stabilité du marché mondial.

Pour le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, la décarbonisation de nos industries répond à l’urgence climatique, en utilisant des énergies durables, en particulier dans le secteur de l’énergie qui produit les deux tiers des émissions de gaz.

En tant que ressource sans carbone, l’hydrogène vert est très prometteur et pourrait couvrir une grande partie de ces besoins pour les décennies à venir, a-t-il insisté, appelant à la réduction de l’écart de coût entre l’hydrogène vert et les combustibles fossiles et à l’établissement d’une collaboration internationale fructueuse pour le développement et le déploiement de l’hydrogène vert.

De son côté, la présidente du Conseil régional de Guelmim-Oued Noun, Mbarka Bouaida, a affirmé que les régions transcendent les frontières administratives et s’imposent comme un véritable acteur de transition vers une économie verte et résiliente, faisant observer leur rôle crucial non seulement en tant que lieu d’investissement, mais aussi en tant qu’acteur de la réussite de tout projet de développement durable.

Les régions sont le cœur battant de la croissance économique, du progrès technologique et de l’innovation, a-t-elle ajouté, notant qu’elles peuvent également être des laboratoires dynamiques et des terrains d’expérimentation où de nouvelles idées et partenariats prennent forme.

Le World Power-to-X Summit est une plateforme de premier plan pour catalyser un dialogue régional et international autour des opportunités et des défis de la chaîne de valeur industrielle, logistique et technologique de l’hydrogène vert ainsi que de ses applications.

Placée cette année sous le thème « Libérer l’hydrogène vert et les molécules propres pour un avenir sans carbone », la troisième édition du PTX revêt une importance particulière dans un contexte de crise énergétique mondiale, exacerbée par des tensions et des réorganisations géopolitiques accélérées.

Sur le plan national, cela prend une dimension significative grâce au dynamisme impulsé par Sa Majesté le Roi, qui a donné Ses Hautes Instructions pour déployer une « Offre Maroc » opérationnelle et incitative. Cette initiative ambitieuse vise à positionner le Maroc en tant que leader régional et hub africain dans le domaine de l’hydrogène, en s’appuyant sur ses atouts naturels, sa stratégie nationale et ses solides partenariats internationaux.

Partager
Voir plus