C’est acté. L’octroi des licences d’affrètement de navires étrangers pour pêcher différentes espèces de poisson en haute mer dans la région Sud est désormais assujetti à de nouvelles conditions fixées par le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime. Une décision parue dans la dernière publication du Bulletin officiel et qui concerne principalement la pêche des espèces pélagiques dans la zone maritime marocaine située au sud d’une latitude de 31 degrés au nord. Hormis l’espèce de poisson à pêcher, ces nouvelles mesures déterminent les conditions d’embarquement et les outils à utiliser.

La décision du département de tutelle précise également que l’octroi de la licence n’est délivré que sous le contrôle de la commission présidée par le directeur des pêches maritimes au sein du ministère et dont les membres sont composés du directeur des industries de la pêche maritime, du directeur de contrôle des activités de la pêche maritime, du directeur général de l’Office national de la pêche, du directeur de l’Institut national de recherche sur les pêches maritimes ou encore de leurs représentants.

Voir plus