Initié en partenariat avec le conseil municipal de Benahmed et la CGEM-Région Chaouia-Ouardigha, le premier forum régional de la PME a été organisé, mardi 31 mars à la municipalité de Benahmed, sous le thème « Les outils d'accompagnement et de financement des entreprises ». Objectif : débattre des moyens de renforcer la compétitivité des PME dans la région.

Ce forum se propose de sensibiliser les chefs d'entreprises et les opérateurs économiques sur l'accompagnement pour un meilleur accès aux différentes mesures prévues à cet effet, a été l'occasion pour les participants (experts de la CNSS, des Impôts, de l'ANAPEC de la CCG, de chefs d'entreprises)- de se focaliser sur les moyens de renforcer les PME, et de communiquer sur les outils et initiatives mis en place par les différents intervenants institutionnels pour le soutien de cette catégorie d'entreprises.
Ce premier forum régional des PME, qui représentent 95 % des entreprises nationales, a pour objectifs de mobiliser les forces publiques et privées afin de promouvoir les programmes structurants et les mesures d'accompagnement destinées à la PME et surtout d'encourager l'accès de celle-ci aux marchés nationaux et internationaux, a souligné, de son côté, Rachid Sraidi, président régional de la CGEM Chaouia-Ouardigha.
Pour ce faire, la stratégie de la CGEM Région Chaouia-Ouardigha a mis en place des mécanismes d'orientation et de soutien spécifiques aux PME, en synergie avec les outils mis en place par d'autres départements gouvernementaux, a-t-il ajouté, invitant les entreprises de la municipalité de Benahmed et sa région à adhérer à la confédération pour améliorer leur encadrement et leur performance.

De son côté, Bouchaib Kiri, délégué du ministère du Commerce et de l'Industrie à Settat, a passé en revue les grandes lignes de la stratégie du ministère pour l'encouragement et le soutien de la PME, mettant l'accent notamment sur les deux grands projets lancés par le ministère « l'émergence industrielle et le projet Rawaj » qui consacre une place importante à la compétitivité des entreprises.
La stratégie vise à assurer l'émergence et la consolidation d'un tissu de la PME dynamique et moderne et à relever les défis de la mise à niveau d'un tissu d'acteurs hétérogènes et de la création de nouvelles structures, a-t-il ajouté.
Lors de ce forum, un accent particulier a été également mis sur les efforts déployés par Bank Al Maghrib pour améliorer les conditions d'accès des PME au financement bancaire, à travers notamment le développement des services financiers, le renforcement de la transparence en matière d'analyse des risques et le suivi de la conjoncture économique et des conditions d'octroi du crédit.

 

Voir plus