Casablanca, le 15 décembre 2023 – M. Chakib ALJ, Président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc, a présidé aujourd’hui la conférence de présentation des résultats du baromètre de la gouvernance responsable organisée par la CGEM en partenariat avec le Club des Femmes Administrateurs (CFA), l’Institut Marocain des Administrateurs et Ethics & Boards.

Cette première édition du Baromètre de Gouvernance Responsable est le fruit du partenariat signé le 16 novembre 2022 entre les quatre institutions. Il vise à dresser un état des lieux des pratiques de gouvernance et tend à s’installer dans la durée pour accompagner l’ensemble des acteurs de l’économie à poursuivre leur engagement dans l’application des standards de la place et de servir d’outil à l’ensemble des acteurs institutionnels, émetteurs et investisseurs. Le baromètre observe et décrit l’état actuel et les évolutions, offrant ainsi aux acteurs du marché un outil pour stimuler le dialogue et favoriser la compétition.

Ce premier travail porte sur un panel de 90 émetteurs faisant appel public à l’épargne et a permis de tirer les résultats suivants :

  • La quasi-totalité des sociétés communiquent sur le genre et sur l’indépendance ;
  • Un tiers des sociétés publie des informations détaillées sur le fonctionnement des conseils : nombre de réunions, assiduité, et montant global des jetons de présence (rémunération non-exécutive) ;
  • Près de 90% des sociétés sont conformes à la loi en ayant au moins un administrateur indépendant au sein de leur conseil ;
  • Les secteurs finance, santé et immobilier sont ceux qui présentent un taux de mixité supérieur à la moyenne qui s’établit à 20,9% sur l’ensemble du panel ;
  • 34% des femmes administrateurs sont membres indépendants et sont 4,2% à occuper la fonction de président du conseil contre 16% d’indépendants et 13% de présidence du conseil pour leurs homologues masculins ;
  • 70% des comités d’audit sont présidés par un membre indépendant ;
  • 42% des sociétés utilisent au moins un référentiel international de reporting environnemental, social et gouvernance (21% pour le GRI et 37% pour les ODD)
  • 73% des sociétés ont communiqué sur leur politique environnementale ;

L’engagement climat SBTi (selon des données scientifiques) et des objectifs chiffrés assortis d’un échéancier est encore embryonnaire.

Le Baromètre de Gouvernance Responsable met en évidence la conformité générale des émetteurs aux normes de transparence imposées par le régulateur marocain. Cependant, il souligne des domaines où des améliorations sont nécessaires, incitant ainsi les acteurs à élaborer des plans d’action. Il est également remarquable que certaines entreprises opérant sur les marchés mondiaux se démarquent en anticipant les évolutions réglementaires futures, en adoptant des référentiels internationaux pour leurs rapports environnementaux.

Partager
Voir plus