Mme Miriem BENSALAH-CHAQROUN, présidente de la CGEM a présidé aux côtés du Chef du Gouvernement, M. Abdelilah BENKIRANE, le 19 novembre 2015, la cérémonie de signature de l’Accord Cadre relatif à la mise en place d’un programme de requalification de 25000 licenciés en vue de l’obtention du Certificat des Compétences professionnelles, en présence des Ministre de l’Economie et des Finances, Ministre de l’Emploi et relation Sociales, Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres, du Directeur Général de l’OFPPT et du Directeur Général de  l’ANAPEC.

Ce programme vise à offrir aux jeunes diplômés des chances d’accès au marché de l’emploi et représente une première étape et un projet pilote nécessaire pour répondre à la problématique chronique du chômage. Effectivement, 21,6% des diplômés de l’enseignement supérieur restent sans travail et ce taux atteint 26% chez les détenteurs d’un diplôme délivré par les universités marocaines.

Lors de son intervention, la Présidente de la CGEM a précisé qu’«il est de notre devoir moral de réduire le chômage de cette population de jeunes et de la transformer en forces vives œuvrant au développement du Maroc ». Aussi, elle a mis l’accent sur la nécessité d’accompagner la mise en œuvre de ce programme de quelques outils notamment : l’organisation de bilans de compétences individuels visant à évaluer les potentialités et les motivations des diplômés bénéficiaires afin de leur construire un parcours de formation adéquat ainsi que la réalisation au niveau des régions des études sectorielles pour analyser de façon prospective le marché de l’emploi pour délivrer de manière précise les métiers et les compétences correspondant à ces emplois.

Partager
Voir plus