RAPPORT MORAL CGEM 2023

Rapport Moral 2023

Libérer les énergies ! Nous en avons fait notre leitmotiv pour notre deuxième mandat à la Présidence de la CGEM, Mehdi TAZI et moi-même. Pour nous, cette expression n’est pas qu’un slogan de campagne électorale. Elle est un mindset que tous les acteurs du secteur privé doivent incarner dans leur réflexion et surtout dans leur action. Beaucoup de ces énergies ont été libérées en 2023. Preuve en est, notre pays a brillamment abrité les Assemblées Annuelles du FMI et de la Banque Mondiale, une réussite qui a renforcé le positionnement du Royaume dans le top of mind des investisseurs internationaux. Notre pays a également réussi à décrocher l’organisation de la Coupe d’Afrique 2025, ainsi que la Coupe du Monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal. Deux rendez-vous mondiaux majeurs qui apporteront leurs lots d’opportunités et contribueront à accélérer davantage la dynamique de croissance inclusive et responsable de notre économie sous la vision éclairée de notre Souverain. Qui dit croissance dit un climat des affaires favorable. Là aussi, certaines avancées ont été enregistrées malgré une conjoncture difficile marquée par la persistance des séquelles des crises mondiales successives et par un séisme dévastateur qui a révélé au grand jour la solidarité, le patriotisme et la générosité des Marocains. Ces avancées sont notamment en lien avec la problématique des délais de paiement qui asphyxient les TPME. Le butoir de TVA dû aux entreprises a été significativement réduit. Le secteur privé national fait aujourd’hui de plus en plus appel à la R&D et l’innovation grâce aux programmes mis en place. Il est aussi de plus en plus sensible aux enjeux liés à l’aspect environnemental et sociétal. Et bien sûr, l’opérationnalisation en cours de la Charte d’Investissement et des mécanismes de financement prévus...pour ne citer que ces réalisations.

    Formulaire de téléchargement