Dans son rapport annuel 2021, la Cour des Comptes a recommandé de déterminer la configuration projetée du portefeuille des établissements et entreprises publics (EEP) et de définir la planification pluriannuelle des programmes de restructuration avec leurs différentes formes.

Elle a également préconisé d’accélérer la mise en œuvre des mesures de restructuration, à court et moyen termes, initiées par les EEP à fort enjeux économiques et sociaux dans le cadre de contrats-programmes avec l’État.

Elle a en outre recommandé d’opérationnaliser rapidement les organes de gouvernance et de gestion du Fonds Mohammed VI pour l’investissement et accélérer la mise en place des fonds sectoriels.

Partager
Voir plus