Casablanca, 7 février 2024 – La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), à travers sa Commission Entrepreneuriat et TPME, en partenariat avec l’Association Marocaine des Investisseurs en Capital (AMIC), a organisé une rencontre visant à présenter le rôle crucial du capital-investissement en tant que moteur de croissance des entreprises et plus particulièrement des PME.

Cet évènement a été marqué par l’intervention de M. Mohamed BENCHAABOUN, Directeur Général du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, qui a partagé la vision stratégique du fonds et les actions en cours pour l’activation des sous-fonds thématiques, ainsi que de l’offre de dette subordonnée à court terme.

Lors de son mot d’ouverture, M. Chakib ALJ, Président de la CGEM, a souligné que “le capital-investissement se présente aujourd’hui comme une réelle option de financement offrant aux entreprises l’accès à des fonds conséquents, accompagnés surtout d’une expertise stratégique et opérationnelle, notamment en matière de structuration de la gouvernance. Il s’agit de bien plus qu’une simple injection de fonds, mais d’un partenariat stratégique porteur de croissance pour notre tissu entrepreneurial”. Pour M. ALJ, “ce sujet est d’autant plus important à un moment où notre pays a, sous le leadership de sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste, mis la promotion de l’investissement privé au cœur de ses priorités et où un dispositif spécifique à la TPME sera bientôt déployé dans le cadre de la nouvelle Charte d’investissement« , a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Hatim BEN AHMED, Président de l’AMIC, a précisé “l’apport significatif du capital-investissement dans la solidification des fondamentaux d’une centaine d’entreprises marocaines, que ce soit en termes de structure bilantielle mais aussi de gouvernance, de façon à les armer pour faire face à leur environnement concurrentiel« .

Lors de son keynote, M. Mohamed Benchaâboun a affirmé que : « l’industrie du capital-investissement est appelée à vivre une inflexion majeure l’amenant à jouer un rôle moteur dans la croissance des entreprises marocaines et dans la relance de l’économie nationale ». Il a rappelé que « la promotion de l’investissement productif passe par le renforcement des entreprises dans un contexte de sous-capitalisation chronique qui est à l’origine de l’essentiel des difficultés d’accès au financement » et que « un des premiers objectifs du Fonds Mohammed VI a été de créer les conditions de l’émergence d’une industrie du capital investissement robuste disposant des compétences humaines et des moyens financiers pour accompagner les entreprises qui veulent investir« .

Cet évènement, qui a rassemblé plus de 200 chefs d’entreprises, a également été l’opportunité d’explorer les expériences de dirigeants ayant fait le choix du capital-investissement, dans divers secteurs et à différents niveaux de maturité, lors d’un panel qui a permis de présenter une vision à 360° de l’apport, des opportunités et des défis qui subsistent en matière recours au capital-investissement au Maroc.

Cet échange, modéré par Mme Meriem ZAIRI, Présidente de la Commission Entrepreneuriat et TPME de la CGEM, a connu la participation de dirigeants de renom, à l’instar de Mme Souad BENBACHIR, Administratrice-Directrice Générale de CFG Bank, M. Mohammed BOUZOUBAA, Président-Directeur général et fondateur de TGCC, M. Fahd CHAARA, Directeur Général de CIM Santé et M. Amine LOUALI, Directeur A-Rock Invest.

Voir plus