CGEM

COMMISSIONS PERMANENTES

COMMISSION FINANCEMENT DES ENTREPRISES

Abdeslam BENNANI

Président

Salma BENADDOU

Vice-Présidente

Amine Naguib

Mohamed Amine NAGUIB

Responsable Commission

Plan d’action

Priorités du mandat

  • Rendre l’acte d’investir attractif.
  • Accélérer l’export pour nos entreprises de toutes tailles.
  • Opérer un « choc de simplification » de l’administration avec pour principaux chevaux de bataille, la dématérialisation et l’agrégation des dispositifs de soutien.

Principaux axes

  • Veiller au rééquilibrage des Accords de Libre-Échange et concertation dans la négociation des accords commerciaux futurs
    • Redéfinir les objectifs des ALE et promouvoir le « Made in Morocco » aux niveaux national et international.
    • Mettre en place des évaluations périodiques ALE, ainsi qu’une veille stratégique institutionnelle et réglementaire, en particulier avec l’Union Européenne.
  • Œuvrer pour la mise en place d’un cadre incitatif à l’intégration du secteur informel
    • Renforcer l’attractivité du formel à travers une meilleure compétitivité des entreprises.
    • Accompagner l’intégration des UPI à l’économie formel.
    • Réduire le gap de compétitivité Fiscale entre le formel et l’informel.
  • Développer une logique d’arbitrage sur les conflits d’intérêt potentiels dans les filières entre amont et aval, basée principalement sur le potentiel de création de valeur ajoutée socio-économique Marocaine.
  • Œuvrer pour l’amélioration du cadre général de la Commande Publique
    • Assurer plus de visibilité pour les entreprises sur la commande publique (Programme prévisionnel national de la commande publique).
    • Militer pour l’application du principe de « Préférence Nationale »
    • Mettre en place une task force “Commande Publique” CGEM – Commission Nationale de la Commande Publique.
  • Oeuvrer pour intégrer les objectifs du mandat CGEM au sein de la Commission Nationale de l’Environnement des Affaires.

Prérequis

  • Un accompagnement par un cabinet spécialisé pour la mise en place d’une veille institutionnelle, réglementaire, et le soutien pour la mise en œuvre de stratégies d’influence au niveau européen.
  • Un accompagnement par un cabinet pour la réalisation d’une étude portant sur la définition de la valeur ajoutée cible par secteur pour substituer le “Mantouj Maghribi” aux importations.