Cgem Maroc Inde

Marrakech, le 14 octobre 2023 – Des hommes d’affaires marocains et indiens ont mis en avant, samedi à Marrakech, les opportunités d’affaires et d’investissement offertes par le Maroc et l’Inde aux opérateurs respectifs des deux pays dans plusieurs domaines.

Lors d’une table ronde, organisée par The Confederation of Indian Industry (CII – patronat indien), et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), en en marge des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, l’accent a été mis sur les moyens à même de promouvoir les relations d’affaires entre les entreprises des deux pays.

« Bien que géographiquement éloignés, le Maroc et l’Inde entretiennent des relations séculaires en termes d’histoire, de culture, de traditions et de valeurs, qui ouvrent la voie à une collaboration économique prometteuse », a souligné le président de la CGEM, Chakib Alj, dans une allocution à cette occasion.

Rappelant que le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Inde a connu, au cours des dernières années une croissance régulière dépassant les 6,5 milliards de dollars en 2022, M. Alj a fait savoir que de nombreuses entreprises indiennes ont fait confiance au Maroc pour réaliser leurs investissements, à l’instar de Tata Motors, Mahandria, Samta ou encore HCL Tech.

« Toutefois, compte tenu de nos complémentarités, un énorme potentiel de coopération reste inexploité dans de nombreux secteurs », a-t-il déploré, affirmant que l’Inde peut apporter son savoir-faire technique et ses technologies avancées, tandis que le Maroc offre un cadre macroéconomique stable, un capital humain qualifié et compétitif, des terres de qualité, des incitations fiscales, ainsi qu’un accès privilégié à de nombreux marchés.

Le président de la CGEM a, par ailleurs, invité les entreprises marocaines et indiennes à exploiter conjointement le vaste potentiel qu’offre le continent africain, notamment avec la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Pour sa part, M. R. Dinesh, Président de Confederation of Indian Industry, a indiqué que les relations maroco-indiennes « connaissent une dynamique croissante », rappelant que l’Inde est déjà le troisième partenaire commercial du Maroc au niveau des exportations, et que les entreprises indiennes sont présentes en force au Maroc.

« De grandes opportunités sont offertes aux entreprises indiennes au Royaume, à la faveur des différents Accords de libre-échange que le Maroc a conclus avec les marchés développés », a relevé le président du patronat indien, appelant les opérateurs de son pays à les saisir.

M. Dinesh a également souligné que le Maroc représente une porte d’entrée pour les entreprises indiennes intéressées à investir dans le continent africain, faisant savoir qu’il existe un vaste éventail de secteurs où les hommes d’affaires marocains et indiens peuvent travailler en synergie, telles que les énergies renouvelables, l’agroalimentaire, l’automobile, l’aéronautique, l’industrie pharmaceutique, mais également dans les domaines de la technologie et des stratups.

Cette rencontre s’est tenue en présence de plusieurs représentants d’organismes et d’entreprises indiens, telles que State Bank of India, In-Solutions Global Limited, One97 Communications Ltd (Paytm) et Satguru Travel & Tourism Pvt. Ltd.

Partager
Voir plus