Casablanca, le 6 octobre 2022 – M. Chakib ALJ, Président de la CGEM, M. Mehdi TAZI, Vice-Président Général de la CGEM et M. Karim AMOR, Président de la région MeM by CGEM dédiée aux Marocains entrepreneurs et Hauts potentiels du Monde, ont reçu une délégation de MeM  représentant un consortium d’investisseurs flamands.

M. Karim AMOR et son équipe de la 13ème région accompagnent ces investisseurs depuis plusieurs mois, en partenariat triangulaire avec le Ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, et l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et Exportations – AMDIE.

A travers la collaboration de ces trois partenaires, de nombreux rendez-vous ont été effectués, ces dix derniers jours, pour des rencontres avec les institutionnels, les pouvoirs publics et des organismes opérant dans les mêmes secteurs.

DURCIM, le consortium qui regroupe les investisseurs marocains et ambassadeurs des multinationales de leur région, ont développé un savoir-faire pour mettre en adéquation les besoins du marché marocain avec les capacités des entreprises multinationales flamandes.

Pour rappel, le pilier d’action “Business Ambassador” de MeM by CGEM vise à soutenir les clusters d’investissement portés par les marocains du monde et l’amélioration de la compétitivité et des exportations des entreprises marocaines pour faire émerger des champions régionaux, voire internationaux, s’appuyant sur les réseaux des marocains à l’étranger.

MM. Said BOUHARRAK et Abdelilah CHATAR, Administrateurs de DURCIM ont présenté l’implantation de plusieurs multinationales, investissant dans les domaines suivants :

· le développement d’un écosystème de valorisation de la viande rouge et blanche Halal à destination du Moyen-Orient et de l’Europe ;

· la gestion de l’optimisation de la productivité des terres agricoles et les fermes expérimentales destinées à la formation, la R&D et l’accompagnement des fermiers ;

· l’énergie verte, l’implantation d’unités de waste-to-energy ;

· le transport de gaz et d’hydrogène ;

· La manutention et la gestion des vracs secs, liquides et denrées alimentaires dans les ports ;

· Le recyclage des matériaux inertes ;

A cette occasion, M. BOUHARRAK a annoncé : « Ces investissements projetés représentent plus de 2 milliards d’euros et 30 000 emplois créés directs et indirects. Les entreprises seront implantées dans les régions de Tanger, Larache, Rabat, Casablanca, l’Oriental, Agadir et Dakhla ».

Il a également partagé leur fierté de « vivre l’expérience d’un Maroc disponible, sérieux et préparé à l’investissement».

Le Président de la CGEM a félicité la démarche et encouragé son déploiement sur le terrain au courant de la période 2022-2023.

Voir plus